Mauritanie : SISTA et Afrobarometer publient les résultats de leur enquête sur la qualité des services publics

Le bureau d’études des Statistiques et des Systèmes d’Information (SISTA) a organisé ce matin, en collaboration avec le réseau panafricain Afrobarometer, un atelier à l’hôtel Atlantic à Nouakchott, pour présenter les résultats de l’enquête sur la qualité des services publics. Cette enquête a été menée par des équipes affiliées à SISTA sur l’ensemble du territoire national dans le but de recueillir les opinions du public mauritanien sur la qualité des services publics fournis aux citoyens et leur niveau de satisfaction. Les questions ont porté sur différents aspects tels que l’accès des citoyens aux services de sécurité, de santé, d’électricité, d’éducation, d’état civil, etc.

Le Directeur Général du bureau SISTA, l’ingénieur Abdellahi Ahmed Vall, a accueilli les participants lors de la séance d’ouverture et a déclaré que cette enquête vise à fournir des données scientifiques sur les opinions des citoyens concernant les services publics dans les domaines économiques, sociaux, politiques, administratifs et sécuritaires. Les opinions des citoyens ont été sondées entre le 5 novembre et le 6 décembre 2022. Le Directeur Général a souligné les principes de travail des équipes et la manière dont elles ont recueilli ces informations d’intérêt général. Il a également appelé à une sensibilisation statistique accrue au sein des secteurs public et privé, en soulignant que les cadres de SISTA ont bénéficié de formations et d’échanges d’expériences avec leurs homologues du continent, accumulant ainsi une expérience précieuse pour l’avenir. Il a également exprimé sa gratitude à l’Institution Afrobarometer pour sa collaboration avec SISTA.

Mme Yaba Barry, responsable de l’étude au sein de l’Institution, a présenté en détail le projet, en mettant en avant les chiffres et les données statistiques, et a expliqué tous les aspects de l’étude. Elle a mis en évidence les différentes opinions des citoyens recueillies concernant ces différents services.

  1. Hassana Diallo, responsable de la communication à Afrobarometer de l’Afrique francophone, a présenté l’histoire et les domaines d’activité de l’Institution, soulignant qu’elle couvre actuellement 40 pays africains et fournit des informations essentielles de manière gratuite depuis plus de 22 ans.

Les participants ont posé des questions et exprimé leurs préoccupations, certains soulignant l’importance de l’atelier et appelant à la valeur des informations techniques présentées. Le Directeur Général, Abdellahi Ahmed Vall, a répondu aux questions et aux préoccupations soulevées lors de la présentation, en précisant que SISTA organisera ultérieurement des ateliers techniques pour présenter davantage d’informations aux bailleurs de fonds et aux secteurs gouvernementaux concernés.

L’atelier s’est conclu par des synthèses et des résultats généraux. Il convient de noter que des universitaires et des professionnels qualifiés dans les domaines des statistiques, de l’éducation et de la recherche ont participé aux travaux, ce qui a permis des discussions enrichissantes et des échanges d’expériences fructueux.

Les conclusions ont souligné l’importance d’améliorer la qualité des services publics en Mauritanie, en prenant en compte les opinions et les besoins des citoyens. Il a été souligné que des efforts supplémentaires doivent être déployés pour garantir un accès équitable et efficace aux services de sécurité, de santé, d’éducation, d’électricité et d’état civil dans toutes les régions du pays. De plus, la sensibilisation statistique et la collecte régulière de données sur la satisfaction des citoyens sont essentielles pour évaluer les progrès et orienter les politiques publiques.

En conclusion, SISTA et les participant ont souligné l’importance de ces enquêtes et de ces ateliers pour évaluer la qualité des services publics en Mauritanie. Ces initiatives permettent de recueillir des données précieuses qui serviront de base pour des actions concrètes visant à améliorer la vie des citoyens mauritaniens et à renforcer le développement socio-économique du pays.